Aurélien Brillant MIAMISSA

Le sens du vrai, le gout du bien.

le Présient Aurélien Brillant MIAMISSA (Acteur Politique; Congo Brazzaville)

Classé dans : Non classé — 25 avril, 2012 @ 14:09

Il fait son entrée en politique en 1999, comme président fédéral du F.D.R (Faveur Démocratique pour la République) au Kouilou, il devient en 2001, 1er vice président de ce Parti que dirigeait Christian Marcel Mboumba.

en 2002: le F.D.R rallie l’ A.D.P Mbongouana, plate forme qui soutint la candidature à l’Élection présidentielle du feu André MILONGO.

2003: il réfuse de prendre la tête du Parti alors que le président se retrouve en exil.

2005:il crée avec d’autres compagnons de lutte, le Consensus National pour l’Alternance en 2009, CNA2009 en sigle.

2006: le CNA 2009, fait allégeance au collectif des Partis de la majorité et de l’Opposition, qui réclamait la mise en place d’une Commission Électorale véritablement Indépendante, avant que cette dernière ne devienne que collectif des partis de l’opposition.

2007: Alors que le collectif éclate, le CNA2009 fait partie de ces Partis politique qui fondent l’Alliance pour la République et la Démocratie A.R.D en sigle ou il est secrétaire chargé à la jeunesse, sports et loisirs.

2008: Le CNA2009 signe un accord politique avec la Convergence Citoyenne du président Bonaventure MBAYA prélude à la présidentielle de 2009; la même Année, le CNA2009 mette en place avec le MJDAC, ADN et 6 autres Asoociations politique la Jeunesse Unie pour la République J.U.R en sigle, structure dont il tiens les reines.

2009: il joue un rôle important dans le meeting du Candidat Clément MIERASSA, en prenant la parole lors du meeting au Jardin Pierre savorgnan de Brazza, ou il exhorte la jeunesse à prendre conscience de leur propre existence et de leur caractère inéluctable. la même Année, la J.U.R boycotte la concertation politique organisée par un Premier Ministre anticonstitutionnelle; il pense que les Conclusions de cette concertation n’auront aucune portée juridique encore moins contraignantes.

2011: la JUR prend part à la concertation politique ténue à Ewo et le président ABM est membre du bureau de la commission 3.

2012: il est membre de la Coordination des partis politique de l’opposition présents à Ewo; il est proposé membre du Comité Technique de la CONEL donc comme commissaire.

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

histoire |
Le droit de savoir |
Lesenegalais |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Caveat emptor
| RTI VERITES
| unsa-cprpsncf